Argentine

Entrepreneurs en Crise

Dernière mise à jour le 20/08/2014

L'indice W Project

51/100

La note en détail

Macro-économie
Macro-économie

En crise depuis 2001, l'Argentine voit ses ressources s'amenuiser et peine à prendre les mesures nécessaires à une reprise économique stable.

2/10
Accessibilité Internet
Accessibilité Internet

Le réseau de télécommunication argentin n'est pas encore à la hauteur. 66% de la population utilise Internet. Le gouvernement vient de prendre conscience de l'importance du réseau. Un programme de 12 000 km de fibre devrait être déployé.

4/10
Concurence
Concurence

L'Argentine est un pays très entrepreneurial, il reste malgré tout beaucoup de services à développer. Le gouvernement vous freinera peut-être dans votre activité, mais la concurrence en matière de technologies est plus faible que dans d'autres pays.

7/10
Création d'entreprise
Création d'entreprise

Longues et compliquées, les démarches administratives ne faciliteront pas votre création d'entreprise. Prévoyez quelques capitaux pour commencer, bien que la mise initiale ne doivent pas être très élevée à la création.

3/10
Culture business
Culture business

Une erreur à ne pas commettre: penser que les Argentins sont Européens. Non! Les relations d'affaires sortent parfois du cadre professionnel et il est très important de bien entretenir le lien social & diplomatique avec tous ses partenaires, qu'il faut éviter de contrarier.

5/10
Infrastructures
Infrastructures

L'Argentine possède les infrastructures nécessaires à son activité: aéroports locaux & touristiques, routes en bon état, port et quartier d'affaire.

6/10
Opportunités
Opportunités

Un pays en crise est un pays d'opportunités. Il faut savoir trouver la niche et passer les barrières administratives, les possibilités s'ouvriront ensuite à vous.

7/10
Réseaux français
Réseaux français

Les réseaux français vous encadrent parfaitement dans le démarrage de votre activité, notamment grâce au programme Booster Entrepreneur, créé par Dominique Croce en partenariat avec la Chambre Franco-Argentine.

8/10
Sécurité
Sécurité

Globalement sûre, l'Argentine peut être l'objet de petites délinquances dans certains quartiers de grande ville, comme à la Boca à Buenos Aires.

6/10
Financement
Financement

Compte tenu de la crise, les financiers ne se tournent aujourd'hui pas vers l'Argentine et il faudra proposer des garanties extérieures au pays pour espérer les intéresser.

3/10

L'observatoire

Entrepreneurs en Crise

Voici les observations que nous avons pu effectuer sur l'entrepreneuriat en Argentine. Chaque entrepreneur ayant son histoire et les grandes généralités n’ayant jamais fait office de religion, vous trouverez dans ce billet nos impressions et différentes informations recueillies au cours de notre séjour en Argentine.

I. LA CRISE

En bref!

En 2001, l’Argentine subit une grave crise de la dette. Sans entrer dans les détails d’un exposé complet sur l’économie argentine depuis cette date, notons que la situation a évolué.  Les montants ont pu être renégociés, 93% des créanciers ont accepté d’effacer 70% de la dette, l’Argentine continue à rembourser à hauteur de 539 millions de dollars les intérêts de ses obligations. Ce qu’elle n’a pas fait en juillet dernier, sans pour autant qu’on puisse parler d’un état en faillite.

 

II. TAUX DE CHANGE

Un pays, trois taux!

Il en résulte un certain flou autour des taux de change. En effet, Hernán Cerrezuela, argentin qui travaille à la chambre de commerce Franco-Argentine, la CCIFA, nous explique que trois taux de conversion courent à Buenos Aires et dans le reste du pays. Le taux des marchés financiers, bien que l’Argentine ait peu accès aux marchés de capitaux, le taux de change officiel et le taux de change parallèle, avec lequel euros et dollars s’achètent presqu’au double de leur valeur officiel. « Tant que nous n’irons pas vers une unification des taux, nous ne sortirons pas de la crise. »

III. DIFFICULTÉS

Administratives, monétaires et commerciales

Outre les méandres administratifs et la législation changeante, il est à ce titre très fortement recommandé de travailler avec un avocat et d’être accompagné quand on créé une entreprise en Argentine, deux difficultés principales se présenteront à vous.

La première, vous l’aurez compris, est de sortir les capitaux du pays. Le pays a besoin d’une stabilité monétaire et le gouvernement fait tout pour limiter la sortie de capitaux et l’arrivée massive d’euros et de dollars sur le marché.

La deuxième difficulté, nous explique Jérémy Dalibot, chef de projet chez Ubifrance Argentine, est d’importer des produits. La législation est certes en train de s’assouplir, mais il est encore utopique aujourd’hui espérer importer des produits qui peuvent être fabriqués sur place.

 

IV. DES OPPORTUNITÉS

 Qui en découlent!

De ces difficultés découlent certains conseils et certaines opportunités. Emmanuel Burgio, fondateur de Blue Parallel, nous explique par exemple qu’il équilibre les placements financiers de son entreprise : ses clients sont principalement aux Etats-Unis, son activité en Amérique Latine ou dans le Bassin Européen. Il peut ainsi répartir les devises de son entreprise.

De même, en ce qui concerne les restrictions d’importation, la législation s’assouplit notamment sur les composants des produits finis. Ainsi, des opportunités d’usine d’assemblage pourraient rapidement se créé sur place.

D’autant plus que la France bénéficie d’une bonne image et d’une expertise reconnue sur place : gastronomie, comme par exemple COCU, la boulangerie Française d’Anaïs Gasset, les télécommunications, l’automobile, l’énergie ou encore les bio-technologies.

 

V. LA CRÉATION D’ENTREPRISE

 S’entourer!!

Le marché est appréhendé, les opportunités sont décelées. Vous allez ensuite devoir vous préparer à de longues et difficiles démarches administratives pour aboutir à la création de votre entreprise. Pour cela, comme nous vous le disions précédemment, un conseil : faites-vous accompagner. Et la manière la plus simple est certainement de jouer sur le réseau. Dominique Croce, serial entrepreneur, a pour cela mis en place un groupe, Booster Entrepreneurs, en partenariat avec la Chambre de Commerce, pour que des experts répondent à vos questions et vous accompagnent tout au long de votre route.

 

CONCLUSION

Entreprendre en Argentine doit donc se faire avec précaution, préparation et patience. Connaître les Argentins, se préparer dans les démarches et agir en bonne intelligence sur la stratégie à employer dans ce contexte de crise, voilà les clés de la réussite pour les entrepreneurs étrangers en Argentine.

L'avis de l'équipe

    Equipe fondatrice

    L’Argentine pourrait tout avoir pour être un pays très attractif, notamment en ce qui concerne la qualité de vie. Les difficultés économiques et la mauvaises gestions administratives en font cependant un pays peu abordable au premier abord, et qui engendre certains désavantages par la suite.

    • L’Argentine est un pays séduisant, ensoleillé et chaleureux. Y créer une entreprise présente de nombreux défis, mais la qualité de vie qui l’accompagne est un réconfort.

      La ville de Buenos Aires présente un visage abordable, occidental, qui rassurera.

    • En crise depuis 2001, l’Argentine peine à prendre les décisions qui lui permettront de sortir des difficultés économiques.

      Certaines restrictions n’en font pas le pays le plus simple pour entreprendre: difficultés à importer, à gérer les capitaux et une confiance faible des décideurs internationaux.

Sécurité

Ces informations liées à la sécurité ne sont pas exhaustives !

Nous vous recommandons fortement de vous rendre sur le site du Ministère des Affaires Étrangères, notre partenaire dans ce projet.

    A savoir :

  • Globalement sûre, l'Argentine peut être l'objet de petites délinquances dans certains quartiers de grande ville, comme à la Boca à Buenos Aires.

Sources :

Conseils aux voyageurs – Argentine (Ministère des Affaires Etrangères), Santé – Argentine (Institut Pasteur)