Australie

L'Eldorado qui n'en est pas un

Dernière mise à jour le 23/12/2014

L'indice W Project

79/100

La note en détail

Macro-économie
Macro-économie

Des conditions idylliques : 23 ans de croissance ininterrompue à une moyenne de 3% par an !

10/10
Accessibilité Internet
Accessibilité Internet

Les technologies sont là et le pays est souvent qualifié de "pays éprouvette" mais les usages sont encore à créer !

8/10
Concurence
Concurence

Un pays développé et une économie mature... Vous ne serez probablement pas seul !

7/10
Création d'entreprise
Création d'entreprise

Simplissime ! Quelques minutes sur internet pour un statut de Sole Trader (equivalent auto-entrepreneur) ou bien quelques jours à peine pour une SARL, et 1500$ tout compris.

9/10
Culture business
Culture business

Pays anglosaxon, puissance du contrat et de la règle. Au delà de ça les façons de faire sont très proches de la France. Ils sont tout particulièrement à cheval sur l'honnêteté, plus qu'ailleurs.

8/10
Infrastructures
Infrastructures

Modernes et efficaces mais léger retard (adoption en 2014/2015 des cartes magnétiques de transport).

8/10
Opportunités
Opportunités

Les opportunités appartiennent aux innovateurs(trices) ! Trouvez votre niche et le problème à résoudre : tout devrait bien se passer !

7/10
Réseaux français
Réseaux français

L'explosion du nombre de Français expatriés en Australie a une double conséquence : Dilution du réseau global mais resserrement des liens entre entrepreneurs et expatriés aux projets "sérieux" et préparés. A vous de convaincre !

8/10
Sécurité
Sécurité

Un vol à l'étalage peut faire la une des journaux dans certaines villes...

9/10
Financement
Financement

Les Banques font 0 Capital Risque : Emprunter 100 vous coûte 120 et il faudra montrer 200 de caution. Mais la scène VC et business angels se développe rapidement et la mentalité anglo-saxonne peut certainement jouer en votre faveur !

5/10

L'observatoire

L'Eldorado qui n'en est pas un

Voici les observations que nous avons pu effectuer sur l'entrepreneuriat en Australie, à Melbourne et Sydney, et la vie des entrepreneurs que nous avons rencontrés. Chaque entrepreneur ayant son histoire et les grandes généralités n’ayant jamais fait office de religion, vous trouverez dans ce billet nos impressions et différentes informations recueillies au cours de notre séjour en Australie.

« Une qualité de vie exceptionnelle, une ambiance multiculturelle, du soleil quasiment toute l’année : cet eldorado, c’est l’Australie. » Voilà commence le plus souvent le reportage type des grands médias sur la plus grande île du monde… N’y allons pas par quatre chemins, visiter l’Australie et vivre en Australie sont deux choses bien différentes ! Tous les entrepreneurs français rencontrés sur place nous ont parlé des désillusions de dizaines de jeunes obligés de rentrer au pays après quelques mois. En cause : le cout de la vie, le visa… Mais tout n’est que préparation ! Si vous venez pour les bonnes raisons et en ayant bien travaillé votre projet alors l’Australie a toutes les chances d’être votre eldorado !

 

L’économie la plus forte de l’OCDE

Des chiffres qui font tourner la tête… et des opportunités à saisir !

Après 23 ans de croissance ininterrompue à une moyenne de 3% par an, l’Australie est le pays de l’OCDE le plus épargné par la crise. Un taux de chômage à moins de 6% entraîne même des pénuries de main d’oeuvre dans plusieurs secteurs, notamment miniers. De plus le contexte très occidental du pays en fait un marché peu risqué contrairement aux environnements asiatiques par exemple : les règles sont globalement similaires à ce que l’on peut connaitre en Europe ou aux Etats-Unis, comme nous l’a expliqué Jérémy Daunay, fondateur de GoKanopy qui accompagne des PME françaises innovantes en Australie.

Aujourd’hui l’Australie est, comme le reste du monde occidental, face à plusieurs défis et notamment écologique. L’empreinte carbone du pays est en effet extraordinairement élevée du fait de l’exploitation de ses ressources minières notamment. A côté de cela les NTIC constitueront également les leviers de croissance de la prochaine décennie selon la plupart des analystes. Ainsi, Eric Berti, consul général de France en Australie affirme « qu’un concept innovant d’une startup française sur les domaines digital et écologique aurait probablement toutes ses chances dans la plus grande île du monde ! ». Enfin, n’oublions pas que les rois du pétrole en Australie ce sont les promoteurs immobiliers et plus généralement tout le secteur du BTP ! Il n’y a aucune honte à travailler sur les chantiers dans ce pays… bien au contraire !

Un pays continent, vide mais très urbanisé

L’Australie continentale, avec une superficie de 7,69 millions de km2, est la plus grande île du monde et en même temps le plus petit continent. Elle s’étend sur près de 3 700 kilomètres du nord au sud et 4.000 kilomètres d’est en ouest, soit presque 14 fois la taille de la France. Bien qu’en superficie l’Australie soit le 6ème plus grand pays au monde, elle compte une population modeste d’environ 22,7 millions d’habitants, de plus de 150 nationalités différentes. Un quart de la population est né à l’étranger. Bien que la densité de population soit très faible (2,6hb/km2), l’Australie possède l’une des populations les plus urbanisées et côtières au monde. Plus de 90% de la population vit en zone urbaine et 80% des australiens vivent à moins de 100km des côtes.

Les deux principales villes Australiennes sont Sydney (4,3 millions) et Melbourne (4,1 millions). La plupart des entrepreneurs rencontrés sur place nous ont parlé du rôle culturel de Melbourne face à la capitale économique qu’est Sydney. Il y avait comme une opposition Europe / Etats-Unis dans l’air si vous voyez ce que l’on veut dire… Blague à part, il est vrai que Melbourne a mis l’accent depuis quelques temps maintenant sur la culture et s’est fait une place de choix sur l’île continent. A l’opposé vous trouverez Perth, ville relativement nouvelle suite à l’arrivée massive de main d’oeuvre pour les secteurs énergétiques et pétroliers… mais absolument dépourvue de vie culturelle. Flore et Vincent, co-fondateurs de BBR agence de communication événementielle, affirment même que c’est la ville d’avenir pour ce secteur !

Les 3 mots clés : Préparation, Préparation et Préparation

Les facteurs clés d’échec sont nombreux…

L’Australie, c’est loin ! 24h d’avion au minimum pour relier Paris à Sydney et entre 8 et 10 heures de décalage horaire selon la saison. Autant vous dire que vous ne rentrerez pas tous les weekends… Au delà de cet éloignement certain il y a un obstacle majeur pour tout étranger souhaitant s’installer durablement en Australie : le visa. En effet ce sésame n’est pas si facile a obtenir et il vous faudra absolument l’avoir en poche avant de commencer quoi que soit sur place. Plusieurs options s’offrent à vous, et le tout est assez bien détaillé sur le site du ministère australien de l’immigration :  www.immi.gov.au/visas. Une chose est sûre, vous ne pourrez pas créer d’entreprise avec un visa vacances travail !

Avant de vous lancer Down Under, il faut absolument que vous prévoyiez un matelas de sécurité… de quoi tenir les premières semaines voire les premiers mois ! Lancer une boite est rarement synonyme de succès immédiat et vous devrez probablement réfléchir à de petits jobs (bien payés) sur les premières semaines de votre projet. A savoir : les banques ne font pas de Capital Risque ! Emprunter coûte très cher et vous devrez montrer au moins autant si ce n’est pas le double en caution… Mais pour les concepts intelligents et à fort potentiel, tout comme dans nombre de pays anglo-saxons, trouver des investisseurs sera probablement plutôt aisé, ou en tous cas plus rapide qu’ailleurs.

Mais l’entrepreneur est roi en Australie !

Pays ultra libéral, l’Australie n’a rien à envier aux Etats Unis sur ce point. Les règles sont claires et malheur à qui ne les respecte pas. Finalement peu nombreuses dans la loi, les clauses protégeant les deux parties d’un deal doivent absolument toutes être inscrites dans le contrat : objet de base de la société anglo-saxonne. Son importance capitale est à ne surtout pas négliger : ici les juristes et avocats d’affaires aussi sont rois ! De plus les démarches administrative de création d‘entreprise sont extrêmement simples et rapides, la plupart se faisant sur internet. Enfin les Australiens portent également une attention toute particulière à l’honnêteté. N’ayez pas peur d’avouer vos échecs, ils seront d’autant plus valorisés !

En effet, comme le dit Vincent Hernandez : « On aime l’échec ici, un entrepreneur qui a échoué ce n’est pas un raté, c’est quelqu’un qui a essayé ! ». On y aime les entrepreneurs et peu importe votre diplôme, background académique ou autres, si votre idée est bonne et que vous pouvez montrer que vous êtes capable de la réaliser… vous gagnerez le soutien de beaucoup de gens. Investisseurs compris. Dominique Portier, serial entrepreneur installé en Australie depuis 7 ans le dit lui même : « Si je trouve un vrai boulanger français qui souhaite venir s’installer en australie, j’investis et soutien son projet dès demain matin ! Il faut venir avec un savoir-faire, avoir confiance en ce dernier et vous y arriverez ! Peu importe votre Bac+5 ou -5 ! ».

L'avis de l'équipe

    Equipe économie créative

    Un pays continent qui a de quoi en convaincre plus d’un ! Dont nous 🙂 Nous avons passé 2 semaines à Melbourne puis 2 semaines à Sydney, si la première est beaucoup plus européenne et fraîche (au mois de juillet), la seconde se révèle plus diverse et certains quartiers vous feront vite oublier la taille de la métropole dans laquelle vous vivez ! Certainement l’un de nos coups de coeur de ce voyage, malgré le coût de la vie assez exorbitant…

    • – Qualité de vie

      – Contexte occidental

      – Anglais

    • – 24 heures d’avion de France

      – Visa difficile à obtenir

      – Coût de la vie

Sécurité

Ces informations liées à la sécurité ne sont pas exhaustives !

Nous vous recommandons fortement de vous rendre sur le site du Ministère des Affaires Étrangères, notre partenaire dans ce projet.

    A savoir :

  • De par sa géographie, l’Australie est régulièrement soumise à des incendies et des inondations ainsi qu’à des phénomènes cycloniques (nord du pays entre novembre et avril). Ces événements ont parfois des conséquences dramatiques (inondations dans le Queensland fin 2010 - début 2011). Si vous êtes confronté(e) à ces situations ou si vous vous trouvez dans une zone concernée, il est essentiel de vous tenir informé(e) et de suivre les consignes et recommandations diffusées par les autorités locales (interdiction de feu, partielle ou totale, réglementation de l’accès aux parcs nationaux, fermeture d’axes routiers, évacuation de zones sinistrées). Il est également recommandé de contacter ses proches pour les rassurer. Enfin, si la situation l’exige, il convient de se rapprocher des services du Consulat général à Sydney. Il est recommandé, avant le départ, de s’inscrire sur le portail Ariane du ministère, afin de signaler sa présence sur le territoire et de pouvoir être contacté en cas de difficulté.
  • A compter du 12 septembre 2014, les autorités australiennes ont décidé d’élever le niveau de vigilance terroriste au niveau "HIGH" et considèrent ainsi qu’une attaque est probable sans être imminente. Ce niveau de vigilance ne modifie pas la vie quotidienne de nos ressortissants qui résident, ou sont de passage en Australie. Cependant, la sécurité, dans les aéroports, les ports, les bases militaires, les bâtiments gouvernementaux et lors des grandes manifestations publiques, sera renforcée et des contrôles plus poussés seront mis en place.