Brésil

Un Carnaval d'Entrepreneuriat

Dernière mise à jour le 28 août 2014

L'indice W Project

62/100

La note en détail

Macro-économie
Macro-économie

Le Brésil est indéniablement une puissance émergente à suivre. Classé entre la 7 et 8ème place des puissances économiques mondiales, le pays peut se targuer d'un PIB de plus de US$ 2 170 milliards, de ressources naturelles diversifiées et abondantes et d'une population consommatrice de 190 millions d'individus. L'Équipe Économie Numérique 2 y est retournée en 2016, où régnait une atmosphère de crises - politique et économique -, cependant le pays a tous les atouts pour remonter la pente dans les années à venir. La marché est toujours présente et particulièrement dans le domaine du numérique.

7/10
Accessibilité Internet
Accessibilité Internet

Malgré l'une des offres les plus chères du monde, le Brésil affiche des chiffres encourageants dans le domaine d'Internet. Seulement 45% de la population est connectée certes, mais le taux de pénétration mobile est de 123% et le marché du e-commerce était évalué à R$ 18 milliards en 2011(US$ 8 milliards). Il n'est pas rare de voir des connexions Internet dans les favelas.

7/10
Concurence
Concurence

Le marché est d'une telle taille que dans un pays émergent comme le Brésil la concurrence est ouverte et laisse la place à de nouveaux entrants sur le marché relativement facilement.

7/10
Création d'entreprise
Création d'entreprise

L'un des pires pays en terme de procédures pour la création d'entreprise : 13 procédures, 107 jours en moyenne qui classe le pays à la 123 ème place mondiale d'après Doing Business. L'Équipe Économie Numérique 2 constate un progrès dans le classement 2016: le Brésil remonte à la 116ème place.

3/10
Culture business
Culture business

Faire du business avec les Brésiliens est très agréable! Sourires et proximités sont de mise, il faut être proche de ses partenaires et collaborateurs. Attention cependant, leur enthousiasme et sourires pour un nouveau projet peut parfois cacher un désintérêt.

7/10
Infrastructures
Infrastructures

Déjà équipé, le Brésil a pourtant d'énormes progrès à faire dans ce domaine. Le train est presqu'inexistant dans cet immense pays. Les grands événements sportifs ont accéléré la construction de certaines infrastructures, pas toujours les chantiers prioritaires pour le développement du pays.

4/10
Opportunités
Opportunités

Le Brésil est un pays d'opportunités, où il faut raisonner à long-terme. Un immense marché, une population qui consomme, qui utilise les nouveaux canaux de communication, qui est ouverte au développement technologique: il y a des opportunités au Brésil.

9/10
Réseaux français
Réseaux français

Au Brésil, comme ailleurs, les réseaux français vous seront d'une aide précieuse pour éviter de tomber dans les pièges évidents que peut tendre le Brésil.

7/10
Sécurité
Sécurité

Souvent critiqué pour son insécurité, le Brésil fait des progrès dans ce domaine. Obligé d'afficher bonne figure sur la scène internationale, le pays pacifie les favelas à coup de grandes opérations militaires mais peine à régler les problèmes dans le fond. Après son passage en 2016, L'Équipe Économie Numérique 2 constate un réel progrès en matière de sécurité. La coupe du monde de football, les JO et autres événements à portée mondiale ont entrainés une nette amélioration dans ce domaine.

4/10
Financement
Financement

Les investisseurs internationaux s'intéressent de plus en plus au Brésil. Un besoin en financement pour les infrastructures, mais aussi pour les startups attire les fonds. L'efficacité dans l'utilisation de l'argent est parfois remise en cause.

7/10

L'observatoire

Un Carnaval d'Entrepreneuriat

Voici les observations que nous avons pu effectuer sur l'entrepreneuriat au Brésil. Chaque entrepreneur ayant son histoire et les grandes généralités n’ayant jamais fait office de religion, vous trouverez dans ce billet nos impressions et différentes informations recueillies au cours de notre séjour au Brésil.

INTRODUCTION

Carnavalesque Brésil

« Cette année va être compliquée pour le Brésil, nous révèle Benoît Trivulce, directeur Ubifrance Amérique Latine, car il y a trois carnavals. Le classique carnaval de Rio, le carnaval footballistique avec la coupe du Monde de la Fifa aux mois de juin et juillet, et le carnaval politique, avec les élections cet automne. » Comprendre ici que le Brésil et son activité économique vont subir trois gros ralentissements cette année, quand il n’y en a qu’un d’habitude.

Qu’en est-il des entrepreneurs Français sur place ? Au delà d’une ambiance assurée cette année, le Brésil reste un pays « complexe, compliqué et cher » ajoute Benoît Trivulce.

 

GÉANT

Un pays continent

Complexe, compliqué et cher pour plusieurs raisons. Tout d’abord, le pays est immense. 8,5 millions de km2, soit 2 fois la superficie de l’Europe et 191 millions d’habitants. Que cela implique-t-il d’un point de vue business ? Venir au Brésil, c’est multiplier les distances. Il n’est pas possible d’avoir rendez à Rio de Janeiro le matin, à Belo Horizonte le soir. De même, presque 500km séparent la ville du carnaval, de Sao Paulo, un trajet qu’il faudra faire en avion la plupart du temps. Quand vous savez qu’un tel vol peut vous coûter le prix d’un Paris-Sao Paulo, faute d’anticipation, cela fait également réfléchir. Organiser une activité à l’échelle du Brésil ne se gère donc pas de la même manière qu’à l’échelle de la France.

 

REDTAPE

Méandres bureaucratiques

Seconde difficulté au Brésil. Les procédures administratives et la législation. Tout prend du temps sur place. 123ème place au classement Doing Business pour la création d’entreprise, ce n’est pas par hasard. Il ne faut pas moins de 107 jours et 13 procédures différentes pour arriver à une création d’entreprise. « Le cadre juridique et réglementaire est très instable » nous révèle Alexandrine Brami, serial entrepreneur au Brésil. Il faut donc être coutumier de l’administration Brésilienne et pouvoir se faire comprendre en Portugais afin d’être en mesure d’y faire face. Et ceci implique une très bonne connaissance du pays au préalable.

 

PRÉPARATION, PRÉPARATION, PRÉPARATION

Préparation

Pour faire face à ces difficultés, le conseil des entrepreneurs sur place est UNANIME. Le Brésil est le premier pays où tous les entrepreneurs citent en premier lieu, le même conseil, à chaque fois : « venez au Brésil pendant 3 à 6 mois pour vous imprégner de la culture » avant de lancer votre entreprise. Le Brésil n’est pas un pays pour tenter des aventures sous le coup de l’impulsion : « Il faut de la patience, de l’ouverture d’esprit et un minimum de 4 à 5 mois pour observer le pays » recommande très fortement Frédéric Junck, au Brésil depuis 1985 et fondateur d’une agence de communication, For Results.

 

CULTURE BUSINESS

Network samba

En outre, il faut comprendre le pays, connaître les bonnes personnes et maîtriser la langue, nous insistons encore une fois. Savoir comment fonctionne les Brésiliens. Pauline Charoki, directrice générale de l’IFESP, un institut d’études de langues, observe que les Brésiliens sont plus émotifs et moins organisés que les Français. « Ils ont une tendance à dire oui à tout, cela ne signifie pas qu’ils adhèrent à votre projet » observe également Stéphane Darmani, fondateur de l’agence La Vista. Et avant tout, il faut apprendre à Networker. Car ici, beaucoup de choses changent. « Quand en France, votre diplôme vous ouvre des portes, au Brésil, c’est la personne qui vous introduit qui compte vraiment » nous révèle Alexandrine Brami « c’est vraiment essentiel pour pouvoir bâtir des relations business. »

 

OPPORTUNITÉS

Un pays à regarder tout le temps

« Le Brésil n’est pas un El Dorado » nous martèlent d’une voix Frédéric Junck et son associé Nicolas Queyroux.  «  C’est un pays où il faut penser à long terme, qui présente beaucoup d’opportunités économiques et qui est humainement fantastique. » On comprend que le pays attire et intéresse. Une importante population, qui consomme beaucoup, un taux d’urbanisation de 85% et d’importantes ressources en terme de matière première en font aujourd’hui un pays observé, en plus des événements d’envergure internationale qui s’y tiennent, nous rappelle le bureau local d’Ubifrance. Méfiance pourtant, le ticket d’entrée reste cher, la recherche de profit à court-terme est une erreur à absolument éviter dans ce pays où le temps et les distances semblent se multiplier. Et Frédéric Junck d’ajouter : « Je ne connais pas un Français qui se soit implanté au Brésil avec une vision à long-terme qui n’ait pas réussi. »

 

CONCLUSION

À vous, Entrepreneurs

Le Brésil demande une véritable période d’adaptation et d’observation. Benoît Trivulce, directeur d’Ubifrance en Amérique Latine, donne un conseil et une règle à tout entrepreneur qui souhaite s’implanter au Brésil. Le conseil : avoir la niaque, en permanence. La règle, c’est celle des 4P. Connaître les Procédures, avoir une Présence importante, le téléphone et le mail ne suffisent pas, Personnaliser son business pour le Brésil, qui est un marché si différent, et être Persévérant. Vous vous sentez prêt ? Alors, répondez à l’invitation des entrepreneurs sur place : Venez au Brésil !

L'avis de l'équipe

    Equipe fondatrice

    Le Brésil est sous le feu des projecteurs depuis quelques années maintenant. Son fort pouvoir d’attraction cache cependant des pièges dans lesquels il est facile de tomber. Prudence et préparation seront vos maître mots au pays du carnaval, du foot et de la samba.

    • Des opportunités nombreuses, un pays plus qu’accueillant, une vie rythmée et un enrichissement humain important. Voilà ce que vous trouverez au Brésil, dans ce pays émergent où tout reste encore à construire.

      En appliquant la bonne méthode et en utilisant les bons réseaux, vous vous ferez votre place là-bas.

    • Une bureaucratie presque paralysante va vous obliger à prendre du temps pour créer votre entreprise au Brésil.

      La taille du pays, la diversité des populations et la spécificité de la culture brésilienne va vous obliger à personnaliser votre business de manière très importante! Le ticket d’entrée n’en sera que plus élevé, lorsqu’il est déjà cher, à la base.

Sécurité

Ces informations liées à la sécurité ne sont pas exhaustives !

Nous vous recommandons fortement de vous rendre sur le site du Ministère des Affaires Étrangères, notre partenaire dans ce projet.

    A savoir :

  • Le Brésil est souvent sous le feu des critiques en matière d'insécurité. La vigilance est de mise. Évitez les endroits peu recommandés et peu fréquentés. Suivez les recommandations du ministère des Affaires Étrangères et du consulat.

Sources :

Conseils aux voyageurs – Brésil (Ministère des Affaires Etrangères), Santé – Brésil (Institut Pasteur)