Bulgarie

Sans dessus dessous!

Dernière mise à jour le

L'indice W Project

59/100

La note en détail

Macro-économie
Macro-économie

Des indicateurs macroéconomiques très bons, qui font de la Bulgarie un très bon élève de la classe européenne, couplé à une stabilité monétaire en font un pays sûr pour les investisseurs. Attention aux répercussions de la crise bancaire survenue en 2014!

7/10
Accessibilité Internet
Accessibilité Internet

Sofia doit être l'unique capitale européenne totalement équipée en fibre optique qui assure donc une connexion ultra efficace, où que vous soyez. Même dans le reste du pays, il est facile de trouver une connexion stable et rapide.

9/10
Concurence
Concurence

Non pas qu'il y ait énormément de concurrence, mais le marché Bulgare étant relativement restreint, les acteurs déjà en place sont bien établis. Il s'agira donc de différencier son offre pour se faire une place.

6/10
Création d'entreprise
Création d'entreprise

Disons-le simplement la plus grosse difficulté pour un français qui souhaite créer son entreprise c'est de trouver un bon conseiller juridique. Le cyrillique ne facilitant pas la lecture pour les non-initiés, celui-ci sera d'une grande aide pour vous dépêtrer de l'administration.

7/10
Culture business
Culture business

Encore un ancien pays du bloc de l'est qui a longtemps souffert d'une culture dirigiste. Les initiatives individuelles ne sont pas légions, mais le retour au pays d'élites formées à l'étranger devrait inverser la tendance dans les années à venir!

4/10
Infrastructures
Infrastructures

Un des gros points noir du pays. Si la route entre Sofia et la côte de la mer noire est en bon état, le reste du territoire n'est desservi que par des routes départementales, et les trajets sont donc très longs. Le développement du ferroviaire en cours devrait améliorer la situation pour le transport sur les grands axes!

2/10
Opportunités
Opportunités

Beaucoup de choses à développer donc une vraie place pour les entrepreneurs qui ont la volonté de faire des choses. Les activités liées à l'économie sociale et solidaire offrent de vraies opportunités, dans un pays où elle commence à avoir un réel poids au niveau politique.

7/10
Réseaux français
Réseaux français

Beaucoup de français sont installés en bulgarie, et les services que vous pourrez y trouver, qu'ils soient associatifs, ou officiels, sont disponibles et efficaces! En plus la Bulgarie est un pays très francophone!

8/10
Sécurité
Sécurité

Aucun problème de sécurité dans le pays, que ce soit dans la capitale où sur les zones touristiques. Au niveau business, la corruption culturelle dont on nous parle parfois est évitable, et les mafias se font beaucoup plus discrètes depuis l'entrée dans l'union européenne.

7/10
Financement
Financement

La grosse difficulté pour monter sa boite en Bulgarie, c'est l'accès aux financements. Les taux d'intérêts sont très élevés, et délivrés dans des conditions drastiques. La crise bancaire de 2014 ne va pas faciliter les choses!

2/10

L'observatoire

Dire non avec la tête pour dire oui avec le coeur!

Rien ou presque, c'est a peu prêt ce que savent les français sur la Bulgarie!

Éventuellement, les mêmes écueils que face à la Roumanie, ses populations roms, sont majorées et passent pour une majorité! Encore une fois, ce n'est pas représentatif de ce qu'est ce petit poucet en Europe, ni des possibilités qu'il a à offrir!

Pauvre mais plutôt bon élève de l’Union

La Bulgarie est en effet restée pendant longtemps le plus petit pays d’Europe avant l’entrée de la Croatie en 2013, et reste le plus pauvre avec un PIB par habitant plus de 5 fois inférieur à celui de la France!

La Bulgarie dispose d’indices macroéconomique qui semblent excellent avec une absence de déficit public et une dette inférieure à 20% du PIB, qui contrastent avec les indicateurs français! Le taux à parité fixe du Lev bulgare par rapport à l’euro lui assure également une stabilité financière et une sécurité certaine pour les investisseurs.

Attention cependant car cette apparente stabilité, cache sur le plan politique, une valse de gouvernements qui peinent à résoudre les problèmes structurels du pays, et à tirer sa population de l’extrême pauvreté à laquelle elle est confrontée en particulier en campagne. Comme les autres pays d’Europe de l’est, la Bulgarie connaît de grande disparités de développement entre les centres urbains, dans les standards de développement européens, et les campagnes très en deçà de ces mêmes standards!

Les opportunités pour l’introduction et le développement du savoir-faire français sont nombreuses, aussi bien pour de grandes entreprises, dans la gestion de l’eau et des déchets par exemple, que pour des petites structures. En effet, avec un tissu commercial encore très tourné vers les commerces de proximité, les petites initiatives restent faciles à développer! Le peu d’intermédiaires entre producteurs et consommateurs, encourage la pérennité des circuits courts et de la consommation locale.

Naturellement ouvert aux activités de l’ESS

Pour ce qui est du développement des activités dans le secteur de l’économie sociale et solidaire, si de nombreuses perspectives positives peuvent êtres envisagées, elles sont à nuancer avec l’approche française de la question.

Les coopératives agricoles sont sûrement une des meilleures pistes pour le futur de l’agriculture bulgare, leur permettant de conserver une qualité et un respect des terres pour une agriculture biologique ou raisonnée. Mais, comme dans d’autres anciens pays du bloc communiste, l’idée même de la coopérative est difficile à faire accepter à ceux qui avaient été dépouillés de leurs terres il n’y a pas si longtemps!

Une nature intacte, et des potentiels nombreux

La diversité des paysages est sans nuls doutes, un atout majeur du pays, qui est en passe de devenir une véritable destination de sports d’hiver en plus des activités sur la mer noire déjà en vogues depuis des années. Un levier de croissance se trouve dans l’exploitation des immenses réserves naturelles du pays, qui fournissent un potentiel pour un tourisme de randonnée, et de découverte culturelle.

Après quelques années d’une croissance exponentielle boostée par des tarifs très accommodants, le secteur des énergies vertes s’est quelque peu tassé suite à de nouvelles taxes introduites à posteriori et avec un effet rétroactif dissuadant! Le potentiel du pays est tellement énorme que ses objectifs d’énergie renouvelable dans son mix énergétique sont d’ors et déjà remplis pour 2020.

Cependant avec le coup d’arrêt au développement de l’éolien et du photovoltaïque, le pays reste énergétiquement dépendant de ses importations d’énergies fossiles. Atanaska Kalcheva de la CCIFB nous précisera que le pays reste très lié à la Russie, son premier partenaire commercial, bien loin devant la France. Celle-ci possède pourtant de forts atouts avec une culture profondément francophile, avec une présence encore très forte à travers les Instituts Français, les lycées français situés sur le territoire, et la diaspora en général!

Mais de nombreux handicaps sur bien des points

Démographiquement, la Bulgarie part avec un handicap certain. Après avoir perdu près de 20% de sa population après la chute du bloc communiste, le pays à du mal à retrouver une population active permettant de financer sa politique sociale. Mais les récents signes sont encourageants, avec de jeunes élites qui reviennent au pays après plusieurs années passées à l’étranger, en particulier pour des revenus en hausse et une qualité de vie locale en forte progression.

Les fonds européens sont ici mieux utilisés que chez le voisin roumain, avec près de la moitié des dotations qui sont finalement investies. Mais les mêmes problèmes entraînants les même effets, le manque de suivi, les faiblesses administratives, et la corruption ne permettent pas une optimisation des fonds alloués. Pourtant les IDE représentent 100% du PIB, et tirent déjà une croissance intérieure atone.

Un avenir à la nouvelle génération

Nous retiendrons de la Bulgarie une nature propice aux développement d’un tourisme eco-responsable ainsi que pour une agriculture biologique, mais dans un contexte international difficile et sur des bases qui sont plus fragiles qu’il n’y paraît! Cependant la jeunesse bulgare a réellement envie de faire bouger les choses comme nous le dira Veselin Penchev du Groupe Chèque Déjeuner.

L'avis de l'équipe

    Equipe économie sociale et solidaire

    Un vrai coup de coeur pour ce pays d’Europe de l’Est que nous n’avions pas initialement inscrit à notre parcours, mais que nous aurions été triste de ne pas découvrir.

    Pays abordable et population généreuse, autant que la nature qui les accueille, nous sont totalement séduit.

     

    • La Bulgarie offre une nature encore largement intacte propice au développement d’activités liées à l’agriculture biologique, ou à un tourisme vert. Elle offre naturellement des produits de qualité servis par une cuisine copieuse et savoureuse.

      Le pays est à un carrefour de l’Europe et a donc été marqué par de nombreuses cultures différentes, ce qui crée un melting-pot propice à l’ouverture internationale.

      Enfin nous avons vu le coût de la vie très faible comme un avantage pour celui qui souhaite s’y installer, tout comme la faiblesse de l’imposition pour celui qui veut créer sa structure.

    • Les infrastructures de transport sont le gros point noir du pays, car les déplacements sont souvent chaotiques!

      Si la nature est encore belle, le non-respect des touristes, et des locaux pour la protection de l’environnement peu choquer les français que nous sommes, et constituer un vrai handicap à moyen terme.

      Plus ponctuellement, la crise bancaire de 2014 propre au pays a semé le doute sur la fiabilité des indicateurs macroéconomiques du pays!

      Enfin l’instabilité politique peut effrayer les investisseurs malgré la stabilité fiscale et monétaire qui règne dans le pays indépendamment des différents gouvernements.

       

Sécurité

Ces informations liées à la sécurité ne sont pas exhaustives !

Nous vous recommandons fortement de vous rendre sur le site du Ministère des Affaires Étrangères, notre partenaire dans ce projet.

    A savoir :

  • Si la Bulgarie a été par le passé en proie à de nombreux désordres, et règlements de comptes d'ordre mafieux, l'entrée dans l'Union européenne a bien calmé les ardeurs des délinquants.
  • Faire attention cependant dans les proches banlieues des centres villes, et aux vols de voitures dans les agglomérations.