Hong Kong

Vitrine de l'Asie

Dernière mise à jour le 11/12/2013

L'indice W Project

74/100

La note en détail

Macro-économie
Macro-économie

On estime que les hongkongais contrôlent plus de 60000 entreprises employant 10 millions de personnes en Chine du Sud. Véritable porte d’entrée sur la Chine et l’Asie, l’influence de Hong Kong est mondiale.

8/10
Accessibilité Internet
Accessibilité Internet

Connexions et réseaux parfaits.
Une population connectée (Taux de pénétration Internet (juin 2012) : 74,5% - Internet World Stats) bien au dessus de la moyenne régionale.

9/10
Concurence
Concurence

Carrefour économique, place financière et fiscale, démarches administratives simples : les plus grandes sociétés du monde sont présentes. La concurrence est donc très forte!

4/10
Création d'entreprise
Création d'entreprise

2ème au classement et Doing Business et 6ème pour la création d’entreprise Hong Kong fait figure de modèle pour la création d’entreprise.
D’ailleurs le nombre de français créant leur entreprise dans la mégapole est en train d’exploser!

9/10
Culture business
Culture business

Dans cette ville cosmopolite il faut être capable de faire des affaires avec le monde entier.

8/10
Infrastructures
Infrastructures

Hong Kong est une plateforme logistique mondiale et par conséquent très bien desservie.

8/10
Opportunités
Opportunités

Attention. Hong Kong c’est seulement 7 millions d’habitants avec un pouvoir d’achat élevé.
Les opportunités : bien de consommation et de luxe, décoration, marché des seniors, technologie & smart cities.

7/10
Réseaux français
Réseaux français

Une des plus grosses communautés françaises d’Asie (17000 français) avec une chambre de commerce efficace et disponible!

8/10
Sécurité
Sécurité

Hong Kong est une ville sûre. Voir cependant le site Conseil aux voyageurs, du ministère des affaires étrangères.

8/10
Financement
Financement

Dans une ville dominée par la finance et l’immobilier les investisseurs sont moins enclin à financer des projets d’entreprise et de startups.

5/10

L'observatoire

Vitrine de l'Asie

Voici les observations que nous avons pu effectuer sur l'entrepreneuriat à Hong Kong, et la vie des entrepreneurs que nous avons rencontrés. Chaque entrepreneur ayant son histoire et les grandes généralités n’ayant jamais fait office de religion, vous trouverez dans ce billet nos impressions et différentes informations recueillies au cours de notre séjour à Hong Kong.

I. LA SOUVERAINETÉ CHINOISE

Introduction

1997. L’Angleterre passe la main à la Chine. Lors de la cérémonie, dont certains extraits sont encore diffusés au musée de l’histoire de Hong Kong, le Prince Charles affiche une mine grave. Il prononce un discours de farewell redonnant à la République Populaire de Chine, la souveraineté sur Hong Kong. L’événement va permettre à la ville de devenir ce qu’elle est aujourd’hui. Une place sûre pour les capitaux, autant qu’une porte d’entrée sur la République Populaire de Chine.

 

II. L’HÉRITAGE BRITANNIQUE

Le Handover

Le Handover (la remise) s’accompagne d’un accord, signé en 1984, qui stipule que Hong Kong, pendant 50 ans, gardera son propre système économique et législatif. Un héritage britannique significatif pour le développement de la ville. La loi fondamentale de la région administrative spéciale de Hong Kong, un équivalent de la Constitution pour le nouveau territoire, et le système qui l’accompagne, assure un état de droit, où la Common Law britannique ainsi que les contrats commerciaux sont respectés.

En effet, malgré la crise économique à la fin de l’année 1997, la ville s’affiche rapidement comme un leader économique de la zone. Hong Kong, en plus de sa stabilité, offre des conditions fiscales avantageuses. Dans ce port franc, il n’y a ni taxe d’importation, ni TVA, ni droits de douanes.

 

 III. UNE PORTE SUR L’ASIE

3,5 milliards de personnes à 5 heures de vol

« En 5 heures de vol d’avion depuis Hong Kong, vous pouvez toucher 3,5 milliards de personnes. » Aurélie Touzard, directrice d’Ubifrance à Hong Kong, résume parfaitement la place stratégique que la cité occupe en Asie. Place financière forte, fiscalité avantageuse et stabilité juridique en fond ainsi la base arrière idéale d’un développement futur en Asie. Orianne Chenain, directrice de la Chambre de Commerce et d’Industrie de France à Hong Kong (FCCIHK), nous en donne un parfait exemple en citant Schneider Electric. Cette grande entreprise a ainsi placé son siège à Hong Kong et rayonne ainsi dans toute l’Asie.

 

 IV. UN PORTAIL SUR LA CHINE

Hong Kong, une porte d’entrée

Outre son rayonnement régional, Hong Kong peut avoir un réel impact pour toucher le marché chinois. C’est notamment ce qu’affirme Adrien Choux, fondateur de The Chinese Timekeeper, concepteur et producteur de montres. Pour deux raisons. La première est que vous pourrez trouver à Hong Kong de nombreux partenaires ayant déjà des droits d’entrée en Chine. Un habile moyen d’atteindre ce marché. La deuxième, Hong Kong est le rêve de tout chinois. La ville constitue de fait une base privilégiée pour tester un produit. La ville permet ainsi d’obtenir un certain nombre d’informations relatives aux marchés chinois avant de se lancer dans un marché incertain et plus difficile d’accès : China Mainland.

 

V. UN MARCHÉ MATURE & PREMIUM

Le cercle vertueux de la consommation

« Le marché de Hong Kong, 7 millions d’habitants, est très sophistiqué. Il y a de l’argent et on le montre. » Orianne Chenain nous explique ainsi comment se créé un cercle vertueux de la consommation à Hong Kong, qui développe ainsi le pays. Le week-end, ce sont les malls et les restaurants qui accueillent la population locale. Et nombreux sont les acteurs à en profiter. La France est ainsi le premier fournisseur de produits cosmétiques à Hong Kong. En outre, le marché à Hong Kong est également un modèle pour le reste de la région. Les Hong Kongais sont créateurs de tendances, ils ont le goût de ce qui va marcher et son donc, d’une certaine manière une garantie pour vos produits.

 

VI. LES SECTEURS PERTINENTS

Les niches de la French Touch

Quels produits, cependant, pourraient intéresser les consommateurs à Hong Kong ? Aurélie Touzard, directrice de l’antenne locale d’Ubifrance nous a aidé à faire le point.

La France, comme beaucoup de pays, est réputée pour ses biens de consommation. À Hong Kong, de plus en plus de Chinois ont accès à la propriété et la décoration intérieure est un créneau intéressant. Comme dans beaucoup de pays toujours, la France est également réputée pour son vin, ses spiritueux et son épicerie fine.

De plus, la population de Hong Kong étant vieillissante, de véritables opportunités se dégagent sur le marché des séniors.

Enfin, il y a de nombreuses opportunités dans le secteur des nouvelles technologies, ainsi que du Développement Durable Urbain. Hong Kong est une ville assez polluée et tente de développer, par exemple, un parc de véhicules commerciaux électriques.

 

VII. LES ÉTAPES DE LA CRÉATION D’ENTREPRISE

Flexibilité et facilité

« Le nombre de jeunes Français qui créent une entreprise à Hong Kong est en train de littéralement exploser, » nous confient Christine Brendle et Rebecca Sili, membres des conseillers du commerce extérieur « il y a la possibilité de tenter quelque chose, une flexibilité et une facilité qui réduisent le risque car il y a moins de choses à gérer. » Vous l’aurez compris, créer sa compagnie à Hong Kong peut aller très vite et demande peu de gestion administrative, au début tout du moins. Méfiance cependant avec le prix des loyers. Dans l’une des villes les plus chères au monde, devoir payer une location pour des bureaux ou une boutique peut rapidement devenir un goulet d’étranglement pour un jeune entrepreneur.

Avec ces différents éléments en tête, libre à vous ensuite de choisir votre structure. Il en existe 3 : la Limited Company, le Bureau de Représentation & la Sole Proprietorship, nous révèle Oriane Chenain, directrice de la Chambre de Commerce à Hong Kong. Comme à Singapour, il est ensuite recommandé de faire appel à un cabinet d’incorporation pour régler les formalités, gérer votre boîte postale et assurer un suivi pendant les années qui suivent, service que peut offrir la FCCIHK.

Niveau comptabilité, il en va de même. Il y a très peu d’impôts, et ils sont assez peu importants. La Taxe sur la Valeur Ajoutée est inexistante, l’IR est progressif, jusqu’à 17% mais est à 2% lorsque vous revenus sont situés de 0 à 40 000 HKD. Assez avantageux pour qui commence une activité.

 

VIII. CONCLUSION

Sur le podium

Un marché mature, une porte d’entrée sur la Chine, une base arrière pour la région, Hong Kong a de quoi séduire. Ajoutez une facilité saisissante pour la création administrative de votre société et vous avez ainsi l’une des places fortes de l’entrepreneuriat dans le monde, régulièrement récompensée dans les classements « Facilité à créer une entreprise » par les études de Doing Business. Vous avez une idée, vous êtes attiré par l’Asie et avez besoin de minimiser les risques pour créer votre entreprise ? Il semble qu’une solution s’offre à vous.

L'avis de l'équipe

    Equipe fondatrice

    Dans cette cité au centre de l’Asie, tout vous pousse à entreprendre! Prise de risque minimum, facilité à la création, facilité de contacts, fiscalité optimisée, de nombreux moyens à disposition.

    • Vous avez une idée? Plus d’excuses, Hong Kong est la ville où la développer.

      Place financière incontournable, Hong Kong est aussi une plateforme idéale pour l’entrepreneuriat : démarches faciles, fiscalité avantageuse, carrefour géographique et population à fort pouvoir d’achat.

       C’est également la porte d’entrée pour la Chine.

    • Une ville qui va à 100 000 à l’heure. Il faut se préparer à une concurrence acerbe dans un environnement urbain parfois étouffant, une ambiance quelque fois show-off et une ville très chère.

      Côté startup, des difficultés pour trouver des financements, l’immobilier ayant la cote. Attention aux loyers. Que ce soit pour des bureaux, pour une boutique ou tout simplement pour vous loger, le bail devient rapidement une source de dépense très importante.

Sécurité

Ces informations liées à la sécurité ne sont pas exhaustives !

Nous vous recommandons fortement de vous rendre sur le site du Ministère des Affaires Étrangères, notre partenaire dans ce projet.

    A savoir :

  • Hong-Kong est une ville sûre. Les précautions d’usage sont néanmoins de mise.
  • Attention, plusieurs occidentaux ont été drogués et agressés dans des bars à hotesses du quartier de Wanchaï.
  • Plusieurs vaccinations sont à prévoir.

Sources :

Conseils aux voyageurs – Chine & Hong Kong (Ministère des Affaires Etrangères), Santé – Hong-Kong (Institut Pasteur).