Mexique

Au delà des Clichés

Dernière mise à jour le 5 août 2014

L'indice W Project

59/100

La note en détail

Macro-économie
Macro-économie

Symbôle d'ouverture aux Amériques, sur le Nord, tant que sur le Sud, le Mexique a des indices qui rassurent. US$ 10 000 de PIB/hab, US$ 1 milliard d'échange par jour avec les États-Unis et une inflation contrôlée (pas plus de 3,5%).

7/10
Accessibilité Internet
Accessibilité Internet

Les infrastructures au Mexique se développent et les connexions Internet sont bonnes. Telmex, société du groupe de Carlos Slim, détient aujourd'hui le monopole sur les connexions ADSL.

6/10
Concurence
Concurence

L'ouverture du pays en fait une zone attractive pour nombre d'entrepreneurs. Proche des États-Unis et des pays d'Amérique du Sud, le Mexique et ses grands groupes régulent d'eux même la concurrence dans le pays.

4/10
Création d'entreprise
Création d'entreprise

Créer son entreprise est relativement rapide. 6 jours d'après Doing Business, une donnée confirmée par les entrepreneurs que nous avons rencontrés sur place.

7/10
Culture business
Culture business

Les Mexicains, peut-être "le plus latin des peuples latins", ont une culture ouverte sur l'autre, sur ses partenaires. Attention cependant aux délais de livraisons des fournisseurs. Une parole lancée n'est jamais à prendre comme un acquis, il faut faire un suivi important.

4/10
Infrastructures
Infrastructures

Les infrastructures au Mexique sont plutôt bonnes. Les Maquiladoras, au nord du Pays tournent bien. Les réseaux de transports peuvent cependant être améliorés, en témoigne le trafic à Mexico City.

5/10
Opportunités
Opportunités

Le Mexique est un pays d'opportunités. De nombreuses lois offrent des créneaux pour la création d'entreprise et notre "French Touch", créative, de qualité et ponctuelle, peut apporter une véritable plus-values nos services et produits.

8/10
Réseaux français
Réseaux français

Chambre de commerce et Ubifrance sont un soutien de qualité dans ce pays où il faut se méfier d'une culture que l'on croit parfois trop proche de la nôtre. La solidarité est également de mise entre entrepreneurs français.

8/10
Sécurité
Sécurité

La sécurité est un domaine où le Mexique n'a pas bonne réputation. Cependant, les zones à risques restent très localisée dans le pays et dans les grandes villes. La prudence et le respect des règles sont de mise.

5/10
Financement
Financement

Proche des États-Unis, le Mexique a des investisseurs de choix à sa porte. Chaque investisseur a en tête ce marché émergent encore peu exploité mais dont les chiffres rassurent.

5/10

L'observatoire

Au delà des Clichés

Voici les observations que nous avons pu effectuer sur l'entrepreneuriat auMexique. Chaque entrepreneur ayant son histoire et les grandes généralités n’ayant jamais fait office de religion, vous trouverez dans ce billet nos impressions et différentes informations recueillies au cours de notre séjour au Mexique.

I. INTRODUCTION

Le Mexique, en vrai

Quand on vous parle du Mexique, une montagne de clichés vous vient à l’esprit. Sombrero, tequila et moustaches, tacos, temples mayas et plages paradisiaques font en effet partie de la culture et de l’héritage du Mexique. Cependant, n’y voir que ces éléments est très réducteur et ferme un univers de possibilités d’une nation dynamique et fermement tournée vers l’extérieur.

 

II. LE MEXIQUE, UN DÉFICIT D’IMAGE

Et si BRICS devenait BRIMCS?

En 2001, Jim O’neill, économiste, alors président de Goldman Sachs, créé l’appellation BRIC, qui devient BRICS par la suite. Cet acronyme, Brésil, Russie, Inde, Chine et « South Africa » renvoit l’image de pays en croissance, de leaders de demain. Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud. Où est le Mexique ? Où est le « M » ? Le Mexique et son image ont pâti de ne pas être intégré à ce groupe locomotive de pays en développement, quand tous les indicateurs étaient au vert pour ce qui est aujourd’hui, la 15ème puissance économique mondiale (PIB).

 

III. 1994, LE DÉBUT D’UNE NOUVELLE ÈRE

Le Mexique Moderne

Le tournant pour le Mexique, c’est l’année 1994. 1994, l’année de la dernière grave crise économique, marquée par une forte dévaluation du pesos. Mais surtout l’année de la signature de l’ALENA, l’Accord de Libre-Échange de l’Atlantique Nord, avec les Etats-Unis et le Canada. Le Mexique commence à ouvrir son économie. En mai, le pays entre également à l’OCDE et s’intègre encore un peu plus dans l’économie mondiale.

 

IV. L’INSÉCURITÉ ?

Elle existe, oui, comme partout

1994, c’est également l’année du soulèvement zapatiste au Chiapas, sous l’égide du sous-commandant Marcos. Se pose alors la question de l’insécurité au Mexique, qui toujours aujourd’hui, hante le pays. Les entrepreneurs sur place se veulent pourtant rassurant. Le pays connaît l’insécurité, il y a des règles à suivre et à respecter. Enfreindre ces règles peut engendrer des problèmes, comme partout. Nasser El Mamoune, directeur d’Ubifrance au Mexique, nous explique également qu’ici, l’insécurité est surtout « localisée » dans certaines zones. Il faut relever le défi de cette insécurité, il faut venir au Mexique.

 

V. LA STABILITÉ

Politique et Économique

D’autant plus qu’aujourd’hui, le pays affiche des indicateurs stables. « L’inflation ne dépasse pas les 3,5%, il y a 1 milliard de dollars d’échanges par jour avec les USA et le PIB par habitant est de US$ 10 000 » nous précise Nasser El Mamoune. Les Maquiladoras, usines d’assemblage à la frontière entre le Mexique et le Texas ou l’Arizona, tournent à nouveau après un léger désintérêt au profit de la Chine. Christian Clapès, fondateur de Grupo Clapman nous explique ainsi qu’en 2013, le pays est le 1er constructeur de voiture au monde.

 

VI. LES SECTEURS PORTEURS

Les Français, une expertise de renom

Outre l’automobile, de nombreux secteurs sont porteurs au Mexique. Il devient pertinent de s’y implanter. La France et sa gastronomie ont une image forte dans le monde en général et au Mexique plus particulièrement et les opportunités peuvent se multiplier dans ce secteur. Pays dynamique dans l’agriculture, le Mexique est également très preneur d’équipements agricoles et d’innovations dans l’industrie agro-alimentaire. Un autre défi, l’intégration des Nouvelles Technologies dans les habitudes de consommation. Un domaine dans lequel la France a une véritable expertise. Notre marché numéro un, cependant, reste bien la pharmacie, premier pôle d’exportations françaises au Mexique, notamment pour lutter contre l’obésité et les maladies cardio-vasculaires.

 

VII. FAIRE DES AFFAIRES, DES FACILITÉS

Latins vs Latins

Au delà du savoir-faire français, notre culture nous rapproche véritablement du Mexique afin de mener des affaires. Avec ses bons et ses moins bons côté. Julie Riotte, directrice de la Chambre de Commerce Franco-Mexicaine, nous explique en effet que le Mexicain a une perception du temps différente. Si le Français et le Mexicain sont tous les deux latins, le Français sera le moins latins des latins, le Mexicain le plus latin des latins. Concrètement, Martin Leveque, directeur de DistriCom Agencia, agence de Marketing Below the Line, nous explique que sans cesse, il doit être vigilent aux délais de livraison de ses fournisseurs. Tous les jours, les appeler et les rappeler, afin de livrer, lui, les prestations dans les temps à ses clients. Et c’est là le véritable avantage d’un Français sur place. Alex Guignard, fondateur de Grupo Danmich, nous résume bien la situation « Quand on dit qu’on va envoyer un devis, on l’envoie le jour prévu, pas après. » Ponctualité, présence et suivi, et bien sûr patience, seront donc vos maître-mots pour développer votre activité au Mexique.

 

VIII. ENTREPRENEURS, À VOS MARQUES!

Go!

Toutes les conditions sont réunies au Mexique pour tenter l’aventure entrepreneuriale : culture et pays fantastiques, présence française pour vous aider dans l’implantation, ouverture commerciale et dynamisme économique. Attention, les frères Surman, Alexandre et Philippe, présents depuis plus de 13 ans au Mexique et leaders dans le marché des salons d’entreprises grâce à Grupo Fidalex, nous donne un ultime conseil : « Venez au Mexique avec un projet et surtout, faites dans la Qualité. Nous invitons toute entreprise française à regarder le Mexique comme une terre d’opportunité, nous invitons tous les Français qui souhaitent se lancer à venir ici ». À bon entendeur !

L'avis de l'équipe

    Equipe fondatrice

    Le Mexique est un pays auquel on ne pense pas dans une stratégie internationale mais qui a un très grand intérêt. Ouvert et stable, le pays a un marché très important, de la richesse et bénéficie de leviers de développement de ses puissant voisins (ALENA).

    • Le Mexique est avant tout un pays où l’on sait allier Business & Culture. Fort de son histoire et de sa géographie, le Mexique a su développer son commerce avec les États-Unis (US$ 1 milliard d’échange par jour), l’Amérique du Nord (ALENA en 1994), du Sud et l’Europe.

    • Le Mexique doit toujours redorer son blason en terme de sécurité. Aujourd’hui, il faut également savoir se montrer efficace dans ses relations avec les partenaires mexicains: un bon suivi vous permettra de tenir vos délais de livraison.

Sécurité

Ces informations liées à la sécurité ne sont pas exhaustives !

Nous vous recommandons fortement de vous rendre sur le site du Ministère des Affaires Étrangères, notre partenaire dans ce projet.

    A savoir :

  • Une criminalité liée aux cartels de drogues et au crime organisé. Être vigilant.
  • À Mexico, comme dans le reste du Mexique, de nombreux quartiers et régions sont fortement déconseillés. Se renseigner auprès de l'ambassade et du ministère des Affaires étrangères.

Sources :

Conseils aux voyageurs – Mexique (Ministère des Affaires Etrangères), Santé – Mexique (Institut Pasteur)