Panama

Le long du canal

Dernière mise à jour le

L'indice W Project

68/100

La note en détail

Macro-économie
Macro-économie

Malgré les scandales de corruption et de détournements nombreux qui ont agité le pays, celui-ci dispose de bases macroéconomiques solides avec un chômage faible, et surtout des ressources financières stables grâce au canal qu'il gère désormais.

8/10
Accessibilité Internet
Accessibilité Internet

De grosses disparités sur le territoire, avec un équipement et une accessibilité accrue dans la capitale, et plus de difficultés dans le reste du pays pour avoir accès au haut débit. Dans l'ensemble le réseau est satisfaisant.

7/10
Concurence
Concurence

En plein boom économique , le Panama a connu un regain d'intérêt auprès des investisseurs ces dernières années. Beaucoup d'immigration locale qui en font un territoire où les grandes enseignes se partagent le marché de la capitale, mais où tout reste à faire dans le reste du pays.

5/10
Création d'entreprise
Création d'entreprise

Rien de plus simple que de créer son entreprise au Panama. Cela peut être fait en une semaine environ avec l'assistance d'un avocat, comme dans la plupart des autres pays d'Amérique latine.

7/10
Culture business
Culture business

Du fait de sa position géographique et des nombreux échanges commerciaux du pays a l'international, un réelle culture d'entreprise s'est installée dans la société panaméenne, même si ce n'est pas de manière traditionnelle. Aujourd'hui les entreprises sont le moteur même du dynamisme panaméen.

7/10
Infrastructures
Infrastructures

Les infrastructures portuaires et maritimes sont le point fort du pays, avec ses zones franches tournées vers l'export. Cependant pour se déplacer dans le pays, pas encore très facile. Le métro est la dernière attraction de la capitale, et les transports en commun évoluent rapidement.

7/10
Opportunités
Opportunités

Un tout petit marché intérieur, mais un potentiel pour l'export extraordinaire compte tenu de la fiscalité avantageuse des zones franches. De plus le pouvoir d'achat des panaméens est en hausse constante et la demande d'équipement est en forte progression.

8/10
Réseaux français
Réseaux français

Si vous pourrez facilement bénéficier de la solidarité des compatriotes installés sur place, pas de Chambre de commerce bilatérale et seule l'ambassade de France pourra vous fournir un éventuel appui.

5/10
Sécurité
Sécurité

Comme dans les autres pays d'Amérique latine, la question de la sécurité est sensible, et la police omniprésente. Pas plus dangereux que d'autres destinations de la région, il faut néanmoins rester prudent, et éviter certains quartiers de Panama city.

6/10
Financement
Financement

Sans dire que l'argent coule à flot au Panama, n'oublions pas que la pays est un paradis fiscal et une plaque tournante du monde bancaire. Les crédits ne sont pas trop difficiles à obtenir pour peu que vous présentiez un projet solide et des garanties suffisantes.

8/10

L'observatoire

Entre Pacifique et Caraïbes

Le Panama ce n'est pas seulement le canal transocéanique bien connu de tous. C'est aussi un paradis fiscal, et un paradis terrestre à en croire ce que nous avons pu voir de ce petit territoire.
Avec moins de 5 millions d'habitants et des entrées de devises colossales, le dernier pays de l'isthme centre-américain est largement influencé par les États-Unis.
Il n'en reste pas moins que les français, qui ont commencé les travaux du fameux canal, gardent une excellente image dans le pays, et ce ne sont pas les entrepreneurs que nous avons rencontré qui dirons le contraire.

Un paradis sur terre

A découvrir les îles de Bocas del Toro sur la façade caraïbe, on comprend aisément pourquoi Chloé Seguin a quitté l’Argentine pour créer l’Isla Chica, un petit Hotel de charme sur l’île Colon. “Je suis originaire de l’île d’Oléron, et j’avais besoin de retrouver la mer, après avoir à vadrouiller en famille nous avons décidé de nous installer ici”

Ce n’est pas la seule française que nous croiserons sur l’archipel, car toute l’équipe du Blog Otourdumonde a également choisi l’archipel comme lieu de vie. La Funfetti Bakery, c’est la pâtisserie française de l’île, tenue par Audrey et Camille, tandis, que leurs compères clément et Philippe, supervisent la construction de l’eco-lodge sur l’île qui fait face au débarcadère principal. “Nous sommes tombés amoureux du lieu, et souhaitant créer un lieu comme nous en avons visité tant lors de nos voyages, nous nous sommes lancés” nous confiera clément.

Facile de créer sa boite

“Les démarches sont simples, et rapides, et on peut déposer ses statuts en moins de 2 semaines, avec l’aide d’un avocat” précisera Audrey. “Et il reste beaucoup à développer, surtout au niveau touristique, car ce n’est pas encore une destination très connue” ajoutera Camille.

A Santa-Clara, Christophe et Nadège ont eux aussi choisi le secteur de l’hôtellerie avec la reprise d’un Bed & Breakfast. “Ici c’est la destination week-end et vacances pour la population de la capitale, et le pouvoir d’achat est ici en très forte hausse, d’où l’intérêt de mener tranquillement notre affaire sur cette plage!”

Une classe moyenne en pleine explosion

Aude de Beaulieu, fondatrice des glaces GranClement nous donnera l’exemple du quartier du Casco Viejo qui est édifiant. “Personne ne croyait au potentiel de cette partie de la capitale quand nous avons ouvert la boutique pour commercialiser nos premières glaces”, et pourtant loin des gratte-ciels c’est bien ce centre historique qui fait le charme de la capitale.

Une base arrière idéale

Le Panama est sans conteste le pays qui offre le plus d’avantages dans la zone pour commercer avec le reste de l’Amérique, que ce soit au nord ou au sud. Les infrastructures portuaires et les multiples zones franches offrent des avantages logistiques et financiers qui sont difficiles à retrouver ailleurs. Certains grands groupes profitent largement de ceux-ci pour exporter leurs produits sur un marché latino-américain très dynamique.

Le secteur bancaire reste encore assez opaque malgré les récents accords signés, et le Panama garde cette image réelle d’un paradis fiscal. Le consumérisme galopant dans la capitale contraste fortement avec la pauvreté qui règne dans le reste du pays. Les grands projets, et les constructions de buildings continuent à un rythme effréné. La corruption reste LE grand problème qui sera à régler pour assurer un avenir florissant au pays. N’oublions pas que l’ancien président s’est réfugié en Italie, en emportant un peu plus de 800 millions de Dollars acquis illégalement.

Un potentiel à la hauteur des défis à relever

Si le Panama possède un potentiel certain grâce à la manne que représente le canal, les défis qu’il doit relever ne s’arrêtent pas à la lutte contre la corruption. La lutte contre les inégalités, et le maintien de son capital naturel, fragilisé par son développement exponentiel sont également des grands chantiers que le pays va avoir à mener dans les années à venir.

Les communautés des îles San Blas avec lesquelles travaille Helene Breebaart au croisement de ces enjeux. “Ils leur faut exploiter un savoir-faire ancestral, en s’assurant des revenus décents, tout en protégeant leur culture et leur manière de vivre. C’est l’objectif du projet depuis toujours” nous dira la créatrice de mode en nous réservant une troisième fois pour le déjeuner.

Espérons que les futurs gouvernements sauront faire preuve de discernement, en continuant à attirer les capitaux étrangers, tout en préservant les aspects multiculturel qui font le charme du pays.

L'avis de l'équipe

    Equipe économie sociale et solidaire

    Ce qui ressort du Panama c’est la schizophrénie du pays. Rien que dans la capitale, on fait le grand écart entre quartier historique rappelant Cuba, et quartier d’affaire à la Miami! Et à l’échelle du pays, c’est identique, la capitale truste l’ensemble de la richesse tandis que la province se complait dans un rythme de vie caribéen.

    • La situation géographique du Panama et son dynamisme économique du à un secteur bancaire extrêmement dynamique, pour le pire ou pour le meilleur… rendent le pays particulièrement attrayant pour qui veut lancer un aventure au niveau international avec pour objectif l’Amérique latine.

    • Très attrayant donc forcément très concurrentiel, et relativement cher pour la zone! Mais les retours sur investissements peuvent être meilleurs que dans d’autres pays limitrophes. Attention également à la main d’oeuvre qui a tendance à ne pas être très fidèle car les postes sont nombreux et le chômage bas!

Sécurité

Ces informations liées à la sécurité ne sont pas exhaustives !

Nous vous recommandons fortement de vous rendre sur le site du Ministère des Affaires Étrangères, notre partenaire dans ce projet.

    A savoir :

  • Attention à vous sur la côte Caraïbes, ainsi que la nuit dans certains quartiers de la capitale. Mais dans l'ensemble, le Panama est un pays très sur!