Paraguay

Le plus libéral des pays sudaméricain

Dernière mise à jour le

L'indice W Project

66/100

La note en détail

Macro-économie
Macro-économie

Unique pays libéral de tout le continent sud américain, le Paraguay affiche des performances macro économiques qui feraient pâlir plus d'un dirigeant européen. Une dette publique très faible, et une croissance stable sont seulement handicapés par la faiblesse des rentrées fiscales.

7/10
Accessibilité Internet
Accessibilité Internet

Ce n'est pas la joie au niveau des connexions internet dans le pays. Même si on n'a pas trop de soucis à se connecter pour regarder ses mails, ce sera une toute autre histoire s'il s'agit, comme nous avons dû le faire, de charger des vidéos en ligne!

6/10
Concurence
Concurence

Le système propre au Paraguay est comme on l'a dit poussé à la concurrence, mais avec peu d'acteurs dans le pays, le marché est finalement encore libre de la concurrence des grands groupes. La plupart des multinationales se sont concentré sur les grands voisin du Paraguay.

8/10
Création d'entreprise
Création d'entreprise

Très simple et peu coûteuse, tout en se rapprochant du système français, créer son entreprise au Paraguay est extrêmement rapide. Ne pas oublier que le gouvernement de droite encourage la création d'activités privées.

8/10
Culture business
Culture business

Dans un pays où l'Etat intervient très peu, les initiatives privées sont très nombreuses, et variées. Les taux d'imposition très bas et l'orientation libérale du pays ont poussé cette culture à son paroxysme, même si les locaux ne sont pas les premiers à s'y jeter.

8/10
Infrastructures
Infrastructures

Pas grand chose à dire sur les infrastructures dans ce pays enclavé entre Brésil Argentine et Bolivie. Un chemin de fer qui attend sa renaissance, des pans entiers du pays espérant être reliés au réseau routier autrement que par des chemins de terre, pas de port.... Bref, tout est à faire, même si les axes principaux sont corrects.

4/10
Opportunités
Opportunités

Oublié par la plupart des grands groupes, et même par la plupart des initiatives plus confidentielles, le Paraguay garde intactes les opportunités qui se sont créées avec son développement. Peu d'acteurs et un pays en explosion... A voir quelle évolution il va suivre.

7/10
Réseaux français
Réseaux français

Peu d'étrangers, et donc peu de réseaux. Même si comme à l'habitude une fois qu'on a identifié un contact il est plus aisé de rencontrer d'autres acteurs. Les institutions répondent facilement présentes, car elles sont finalement peu sollicitées.

4/10
Sécurité
Sécurité

Tout à fait tranquille le jour Asunción peu connaître certains troubles mineurs la nuit. Éviter les ballades nocturnes seul dans la capitale et les zones touristiques, mais c'est le b a ba sur tout le continent. Pas de réels dangers dans la vie quotidienne.

6/10
Financement
Financement

A ce niveau, le fait de s'installer au Paraguay pourrait bien s'avérer être un avantage. Non pas que les fonds soient plus facilement accordés ici, mais avec peu de projets à financer, et pas mal de ressources disponibles, les institutions semblent plus enclines à prêter.

8/10

L'observatoire

Guay de Paraguay

Un peu méconnu, voire carrément ignoré, le Paraguay n’en est pas moins une économie intéressante au sein de la zone sud américaine.
Emprisonné entre deux grands et puissants voisins que sont le Brésil et l’Argentine, ce petit pays fait figure d’extra-terrestre notamment par ses orientations très libérales sur un continent où les idées socialistes prédominent.
Mais alors, où en est l’économie paraguayenne, quelles sont les opportunités qui s’offrent aux étrangers qui souhaitent s’y installer, et quels avantages comparatifs peut-on tirer d’une implantation au Paraguay?

Un effet de rattrapage fort

SI le pays ne brille pas par sa richesse, avec un des PIB par habitant les plus bas du continent, la croissance qu’il connait ces dernières années ferait pâlir d’envie les dirigeants européens. Avec des croissances à 2 chiffres, malgré les crises qui se succèdent sur le continent, les indicateurs macroéconomiques du pays sont au beau fixe. L’absence de dette souveraine permet au pays d’emprunter largement sur les marchés financiers, notamment pour financer des infrastructures qui font cruellement défaut au pays.

Que ce soit les réseaux routiers ou ferrés, les moyens de communication sont assez chaotiques dans l’ensemble du pays, ne facilitant pas les échanges avec ses voisins, même si ces axes-ci sont privilégiés par rapports à certaines liaisons internes au pays.

« Le secteur des infrastructures est indéniablement celui dans lequel les entreprises françaises ont une vraie valeur ajoutée à apporter » soulignera Jean-Christophe Potton, Ambassadeur de France à Asuncion.

Des travers connus

Les manques s’accompagnent habituellement de défaut dans la structure de la société, et le manque d’investissement publics  a des conséquences au delà de l’état des routes. Dans l’éducation également les manques se font sentir, et il n’est pas toujours facile de recruter du personnel qualifié, et compétent.

« Il vaut mieux qu’ils ne sachent rien du tout et les former, au moins on est sur de ce qu’on leur enseigne » nous dira Serge Elie Naudin, qui célèbre ses 40 ans dans le pays à la tête de son Chanchito Rico.

Les initiatives se multiplient pour compenser les carences de l’Etat, que ce soit auprès de la population de la capitale, des grandes villes, ou même auprès des tribus Guaranis qui représentent une partie important de la population du nord du pays. Et bien sur les initiatives privées ne manquent pas.

Une politique ultra libérale

Disons le, le Paraguay est l’exception en Amérique du Sud. Là ou certains pays se sont tournés vers des systèmes ultra interventionnistes comme en Bolivie ou au Vénézuela, les habitants sont ici largement en faveur d’un laisser-faire général. Peu de taxes, pas d’impôts ou presque… 10% de TVA, un impôt sur le revenu instauré en 2013 seulement et qui n’existait pas avant, bref, l’ultra libéralisme dans toute sa splendeur!

Autant dire que ce n’est pas dans ce pays, que nous avons rencontré le plus d’initiatives tournées vers l’ESS! Et pourtant il y a également une tendance à développer de nouvelles formes d’entrepreneuriat dans ce pays ou l’esprit de solidarité n’est pas des plus développé.

« Il commence a y avoir de l’investissement dans des coopératives agricoles notamment, mais cela reste encore rare » nous confiera Sébastien Lahaie, Conseiller du Commerce Extérieur à Asuncion.

Un besoin de solidarité et d’ouverture

Certaines minorités dans le pays sont clairement défavorisées actuellement et restent à l’écart du peu de développement dont le pays bénéficie. Les Guaranis, l’ethnie historique et majoritaire dans le pays, font parti de cette frange de la population à laquelle les changements dans le pays, n’ont pas beaucoup profité des effets de cette nouvelle dynamique donnée à l’économie.

Il faut aussi noter que le pays, sans façade maritime, est quelque peu enclavé, même s’il est au centre géographique de plusieurs axes majeurs. 3il est très difficile d’importer du vin français par exemple pour des cours d’œnologie » s’agace ainsi Oliver Gayet du Restaurant le Sommelier.

Pour Guillaume Violette, qui a ouvert l’hostel Nomada à Asuncion, « le pays commence peu à peu à s’ouvrir au tourisme et il y a vraiment des ressources à exploiter dans ce pays, qui certes n’a pas les mêmes attractions que ses voisins, mais a tout de même des sites magnifiques ! »

Une bonne dynamique mais faire attention

Une énergie positive avec un environnement très favorable à l’entrepreneuriat grâce à son système très libéral, c’est ce qu’il faut avant tout retenir du Paraguay. Des terres encore peu exploitées et un manque de transformation sur place laissent également présager d’un bel avenir dans l’agriculture et les agro industries.

Mais attention, le contexte juridique parfois flou, et les nombreuses tentations de laisser filer son capital peuvent aussi être des pièges dans lesquels certains de nos compatriotes sont tombés. C’est un beau pays qu’est le Paraguay, et les perspectives sont ouvertes, alors n’hésitez pas à explorer ce marché, qui pourrait bien vous surprendre, comme il nous a surpris !

L'avis de l'équipe

    Equipe économie sociale et solidaire

    Si pour créer une entreprise, le Paraguay nous a paru parfait car offrant de nombreux avantages au niveau fiscal notamment, nous avons été plus mitigés sur la vie sur place. Mais finalement, tout ce qui nous a paru manquant (divertissements, infrastructures…) sont autant d’opportunités our celui qui veut s’installer à plus long terme!

    • La fiscalité, et le coût de la vie sont les points forts incontestables du pays. Système ultralibéral oblige, très peu de charges et d’imposition, donc un régime qui conviendra parfaitement à ceux qui veulent faire fortune.

    • Pas d’impôts, implique pas ou très peu d’investissements publics. Pas de système de santé national, et il vous faudra payer pour tout si vous souhaiter un service de qualité. De même, pas la peine de hurler à cause des trous dans la route ou pour les temps de trajets en transport en commun.

Sécurité

Ces informations liées à la sécurité ne sont pas exhaustives !

Nous vous recommandons fortement de vous rendre sur le site du Ministère des Affaires Étrangères, notre partenaire dans ce projet.

    A savoir :

  • Pas de risque particuliers dans le pays, mais éviter de se déplacer seul la nuit.
  • La région du Chaco est relativement inhabitée et la faune et la flore peuvent s'avéré dangereux. Allez-y accompagnés !